Les radars : fixes, mobiles, feu rouge, tronçons, double face et discriminants

Les premiers radars ont vu le jour sous l’impulsion du président Jacques Chirac, qui avait fait de la sécurité routière la priorité lors de son quinquennat de 2002.

En 2013, les radars ont généré quelques 708 millions d’euros de recettes pour l’Etat français…

Rappel des différents radars présents sur le sol français.

Tout sur les radars

Radars fixes

Les radars fixes sont les radars les plus présents en France. Ils ont connu un développement important dans les années 2000, dans un contexte de lutte très médiatisée contre l'insécurité routière.

 

Combien de radars fixes en France ?

Le site officiel de la Sécurité routière indique que 2 189 radars fixes étaient en service au 1er novembre 2014.

 

Ces radars sont systématiquement signalés par un panneau.

 

La marge technique appliquée sur un radar fixe est de :

  • 5 km/h en-dessous de 100 km/h
  • 5 % au-dessus de 100 km/h

 

Sachant que la grande majorité des radars fixes flashent l'arrière du véhicule, et ce afin d'identifier les plaques d'immatriculation des deux-roues, il est possible de contester ses PV et, en cas de succès, de ne pas perdre de points, puisque l'auteur des faits ne sera pas identifiable.

 

Nota bene : vous avez perdu des points après avoir été flashé(e) par un radar fixe ? Pensez à consulter votre nouveau solde, grâce au site Télépoints ! 

Radars fixes discriminants

Les radars fixes discriminants sont les radars fixes dits de 4ème génération. Ils sont déployés sur les routes de France depuis 2011 et sont capables d'identifier la voie de circulation du véhicule en infraction, si plusieurs véhicules passent en même temps devant le radar. Ils permettent également d'identifier les poids-lourds, véhicules qui ne sont pas soumis aux mêmes règles de vitesse que les véhicules légers.

 

Combien de radars fixes discriminants en France ?

On dénombrait 221 radars discriminants au 1er novembre 2014. Ils devraient se développer pour remplacer les radars fixes traditionnels.

 

La marge technique est la même que celle appliquée aux radars fixes :

  • 5 km/h en-dessous de 100 km/h
  • 5 % au-dessus de 100 km/h

 

Les radars fixes discriminants sont censés être systématiquement signalés par un panneau.

Radars mobiles embarqués

Les radars mobiles embarqués sont directement embarqués dans une voiture des forces de l'ordre, véhicule généralement  banalisé. Au sein de celui-ci, il est positionné à l'arrière du véhicule.

 

Combien de radars mobiles embarqués en France ?

Selon la Sécurité routière, la France comptait 706 radars embarqués en service au 1er novembre 2014.

 

La marge technique est la même que celle appliquée aux radars fixes :

  • 5 km/h en-dessous de 100 km/h
  • 5 % au-dessus de 100 km/h

Radars mobiles nouvelle génération, dits radars mobiles mobiles

Le radar mobile nouvelle génération, surnommé radar mobile mobile, est une arme redoutable dans la verbalisation de masse des automobilistes. À l'instar du radar mobile embarqué, il équipe des véhicules banalisés utilisés par les forces de l'ordre. Mais à la différence de ceux-là, facilement identifiables à l'arrière du véhicule, ces radars sont indétectables pour un conducteur non averti, le radar mobile mobile étant installé cette fois à l'avant du véhicule des forces de l'ordre.

 

Les forces de l'ordre peuvent vous contrôler tout en étant à l'arrêt, et ce dans les deux sens : que votre véhicule arrive dans le sens inverse, ou dans le même sens.


Les radars mobiles nouvelle génération peuvent aussi et surtout vous contrôler tout en étant en mouvement. Ils contrôlent alors automatiquement tous les véhicules venant dans le sens inverse et tous ceux les dépassant, sans aucun signe distinctif : en effet, avec le radar mobile mobile, zéro flash ! Le PV sera envoyé directement à votre adresse de résidence.

 

Combien de radars mobiles nouvelle génération en France ?

Déjà 180 radars mobiles de nouvelle génération ont été déployés en France en date du 1er novembre 2014.

 

Les marges sont plus importantes que celles appliquées aux radars fixes :

  • 10 km/h pour les limitations de vitesse inférieures à 100 km/h
  • 10 % pour les limitations de vitesse supérieures à 100 km/h

Radars tronçons, dits radars vitesse moyenne

Les radars tronçons, également appelés radars vitesse moyenne, sont les radars qui calculent non votre vitesse sur un point précis, mais votre vitesse moyenne sur une portion de route. Un premier radar enregistre votre passage à un point précis, puis effectue la même chose à la fin d'un tronçon préétabli. Il calcule alors instantanément votre vitesse moyenne et envoie un PV à votre domicile si vous avez dépassé la vitesse limite autorisée.

 

Combien de radars tronçons en France ?

Au 1er novembre 2014, la France comptait 87 radars tronçons, d'après le site officiel de la Sécurité routière.

 

La marge technique est la même que celle appliquée aux radars fixes :

  • 5 km/h en-dessous de 100 km/h
  • 5 % au-dessus de 100 km/h

 

Ces radars sont systématiquement signalés par un panneau.

Radars feu rouge

Les radars feu rouge sont les radars vous flashant et vous pénalisant si vous avez franchi un feu rouge. L'appareil prend :

  • une première photo si votre véhicule a franchi la ligne préétablie
  • un deuxième cliché si votre véhicule poursuit sa route

Il est donc primordial de s'arrêter avant la ligne d'effet des feux.

 

Combien de radars feu rouge en France ?

712 radars de feu rouge étaient déployés sur le sol français au 1er novembre 2014.

 

Les radars de feu rouge ne sont pas systématiquement signalés. Pourquoi ? Parce que la Sécurité routière considère que le feu tricolore est déjà une signalisation en soi. SauverMonPermis cite ici leur site officiel : "L'environnement urbain est chargé de trop nombreux panneaux qui peuvent perturber la visibilité"…

 

Si votre véhicule dépasse la ligne des feux mais s'arrête au pied du feu, vous ne recevrez pas de contravention. Au même titre que pour les radars liés à la vitesse, il est possible de contester ce type de PV. En cas de succès, vous éviterez la perte de 4 points sur votre permis de conduire.

Radars passage à niveau

Les radars passage à niveau sont positionnés, comme leur nom l'indique, à des passages à niveau, mais seulement ceux considérés comme accidentogènes, officiellement tout du moins. Ils adoptent un fonctionnement proche des radars de feu rouge :

  • une première photo est prise au début du franchissement de la ligne
  • un deuxième cliché est pris si vous continuez au-delà du passage à niveau

 

Combien de radars passage à niveau en France ?

La Sécurité routière nous précise que 58 radars de passages à niveau étaient en service au 1er novembre 2014.

 

À partir du moment où la signalisation clignotante du passage à niveau fonctionne, il existe un délai avant que le flash ne se déclenche. Celui-ci est de :

  • 3 secondes en agglomération
  • 5 secondes en dehors

 

À l'instar des radars de feu rouge, les radars de passage à niveau ne sont pas systématiquement signalés.

Radars double face

Une nouvelle génération d’équipement est venue renforcer le parc des radars français. Son nom ? Les radars double face. En effet, ces outils dernier cri flashent d’abord l’avant, puis l’arrière du véhicule. L’ambition à peine voilée de l’Etat : lutter contre le caractère inexploitable d’une partie des flashs de radars, dû à l’impossibilité d’identifier le conducteur au moment des faits.

 

L’équipement se décline en deux catégories :

  • le radar à double flash successif, ou radar à cabine unique
  • le radar avec double flash simultané, ou radar à cabine double

 

Combien de radars double face en France ?

Le premier radar double face a été installé en France au mois de décembre 2014. Il est actuellement en période de test et ne sera déployé officiellement qu’en 2016 au minimum : autrement dit, il flashe déjà, mais n’édite pas encore de contraventions.

 

La période de test inclue 4 radars double face : deux en Gironde, un dans le département du Rhône, et un dans les Alpes-Maritimes.

Radars pédagogiques

Les radars pédagogiques ont, comme leur nom l'indique, une vocation à éduquer les automobilistes. Avec eux, nulle sanction, ni perte de points : ces dispositifs indiquent simplement au conducteur sa vitesse.

 

Combien de radars pédagogiques en France ?

886 radars pédagogiques étaient en service en France au 1er novembre 2014.

 

Rappel : les assistants d'aide à la conduite sont autorisés, mais les avertisseurs de radars ne le sont pas ! Apprenez à bien faire la différence grâce à SauverMonPermis.

Ce qu'il faut retenir

Les radars fixes sont les radars les plus communs en France.

Les radars fixes discriminants sont capables de dissocier les différentes voies et les divers types de véhicules.

Les radars mobiles embarqués sanctionnent les excès de vitesse depuis l'arrière des véhicules de police ou de gendarmerie.

Les radars mobiles mobiles se trouvent à l'avant des véhicules des forces de l'ordre et sanctionnent les excès de vitesse commis dans les deux sens de circulation.

Les radars tronçons calculent votre vitesse non sur un point fixe, mais sur toute une portion de route.

Les radars feu rouge vérifient, familièrement, que vous n'avez pas "grillé" un feu rouge.

Les radars passage à niveau sont positionnés sur des passages à niveau considérés comme accidentogènes.

Les radars double face, dont le déploiement officiel n’adviendra pas avant 2016, flasheront l’avant, puis l’arrière du véhicule en infraction.

Les radars pédagogiques ne pénalisent pas et vous indiquent simplement votre vitesse.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation - En savoir plus - X Fermer